Publicité

CINÉMA

x

x

x

Par Murielle Fournier xxxxxxxxx et xxxxxxxxx Brigitte Dunwoody

_________________________________________________________________


  Baby le chauffeur

Une comédie d’action écrite et réalisée par Edgar Wright, (Shawn et les zombies) met en vedette, Jon Bernthal, Eiza Gonzalez, Jon Hamm (Mad Men) dans un rôle de vilain des plus violents, un braqueur sans-cœur et Bats (Jamie Foxx) dans le rôle de braqueurs de banques. C’est l’histoire de Baby (Ansel Elgort) contraint à travailler pour un patron du crime organisé Doc (Kevin Spacey) comme chauffeur pour les vols de banque. Excellent chauffeur, il fonce au rythme de sa musique afin d’être le meilleur de tous. Un jour il fait la rencontre de la fille de ses rêves (Lily James) qui travaille comme serveuse et entrevoit la chance de quitter sa vie criminelle. Alors qu’il annonce son intention de quitter son emploi...et de fuir définitivement, il devra faire face à de multiples entraves pas faciles et on lui offre un dernier contrat. Il doit faire face à l’adversité quand un coup voué à l’échec met en péril sa vie, sa liberté et son amour. Il obtiendra gain de cause, mais devra affronter de dures épreuves. Beaucoup de violence et de courses d’autos rapides. Vous en aurez plein la vue dans les dernières 25 minutes. Pour en visionner la bande-annonce, cliquez ici! (Sony Pictures)



Dure soirée

Comédie dramatique de Lucia Aniello (série Broad City) qui signe son premier long métrage avec le coscénariste Paul W. Downs. Le film met en vedette Scarlett Johansson et Zoë Kravitz, Kate McKinnon, Jillian Bell et Ilana Glazer. C'est l'histoire de cinq amies de collège qui se réunissent 10 ans après, lors d’un enterrement de vie de jeune fille des plus explosifs à Miami, lors d’un week-end endiablé. Alors que Jesse qui tente d’être élue au Sénat des États-Unis se joint au groupe pour faire la fête. Tout y passe, la coke, l’alcool et toutes sortes de tentations... Un incident vient perturber la fête, alors qu’un jeune effeuilleur meurt accidentellement en leur présence, sous leurs yeux ébahis. C'est là que commencent les problèmes pour elles. Un film qui nous rappelle fortement The Hangover, entre autres. Demi Moore fait partie de la distribution. Pour en visionner la bande-annonce, cliquez ici! (Sony Pictures)

  The Bad Batch

Ce film d’Ana Lily Amirpour est la suite du film A Girl Walks Alone At Night qui se déroule dans une Amérique dytopique où des parias sont bannis à un désert clôturé à l’extérieur du Texas, après la révocation de leur citoyenneté américaine. Mettant en vedette Suki Waterhouse (Pride and Prejudice et Zombie), dans le rôle d’Arlen, qui compte parmi les condamnés. Alors qu’elle tente de s’orienter dans ce paysage hostile, elle est capturée par des cannibales qui dévorent quelques-uns de ses membres. Ayant réussi à s’échapper, elle se rend à Comfort, une communauté hédoniste dirigée par le chef d’une secte (Keanu Reeves). Après des mois d’adaptation à cette vie, elle découvre qu'être bon ou mauvais dépend en grande partie de la personne qui se trouve à ses côtés. Jim Carrey (Kick Ass 2), méconnaissable, dans le rôle d’un cannibale et Jason Momoa (Game of Thrones) dans celui d’un ermite du désert, un cannibale bien bâti. La petite fille qui adore son lapin est interprétée par Jayda Fink. Diego Luna (Rogue One) dans celui du DJ résident de Comfort. Soulignons que la réalisatrice Ana Lily Amirpour a reçu le Prix Spécial du Jury à la Mostra de Venise (2016) pour son film The Bad Batch (Le Clan maudit). Pour en visionner la bande-annonce, cliquez ici! (Métropole Films) À l’affiche les 23 et 24 juin au Cinéma du Parc, puis garde l’affiche.



  Book of Henry

Dans une petite communauté, un adolescent précoce, Henry, son jeune frère Peter vivent avec leur mère monoparentale qui travaille comme serveuse. Henry a remarqué l’attitude étrange de sa jeune voisine et décide de l’espionner craignant qu’elle subisse un mauvais sort. Il se met donc à tout transcrire dans son livre pour la libérer, un jour. Surprise inattendue, Henry tombe malade et meurt. La mère décide de mettre le plan à exécution et surprendre le méchant dans un guet-apens. Il se suicidera plutôt que d’être appréhendé. Une troisième réalisation de Colin Trevorrow (Jurassic World, Star Wars IX), qui met en vedette Naomi Watts (la mère) et ses deux enfants (Jacob Tremblay) et (Jaeden Lieberher), la petite voisine Maddie Ziegler et Dean Morris, son beau-père abusif, un commissaire de police, et Lee Pace, dans le rôle du DR David. Un bon suspense qui nous laisse peu d’imagination de la fin. Excellent jeu de Naomi Watts! Pour en visionner la bande-annonce, cliquez ici! (Universal Pictures)


  Churchill

Drame historique du légendaire premier ministre britannique, Winston Churchill, dans les jours précédant le célèbre débarquement de Normandie, en juin 1944. Un million de soldats des forces alliées se regroupent secrètement sur la côte sud de la Grande-Bretagne, prêts à envahir l’Europe occupée par les nazis. Un homme les en empêche : Winston Churchill. Qu’il soit reconnu pour ses vibrants discours, Churchill souffre de dépression, rongé par le doute. Craignant de répéter les erreurs qu’il a commises lors de la Première Guerre mondiale lorsque, sous son commandement, plus de 500 000 soldats ont trouvé la mort sur les plages de Gallipoli, Churchill hésite à passer à l’action. Pendant ce temps, ses opposants politiques, le général Eisenhower (John Slattery) et le maréchal Montgomorey (Julian Wadham) aiguisent leurs couteaux, exaspérés par les tentatives de Churchill (Brian Cox) qui fait tout pour arrêter l’invasion. Seule Clémentine peut sauver le premier ministre de l’effondrement physique et mental. Dans le rôle de sa jeune secrétaire (Ella Purnell), son épouse (Miranda Richardson) celui du roi George VI (James Purefoy). Dans un scénario de l’historien britannique Alex von Tunzelmann et réalisé par Jonathan Teplitzky comporte des images d’époque et est empreint d’authenticité, telle que son fameux cigare et son signe « V » pour victoire. Pour en visionner la bande-annonce, cliquez ici! (Métropole Films) Cinéma Cineplex Forum, le 16 juin.


  La M  omie

La Momie, un remake de 1932 d'abord avec Boris Karloff, puis incarné par Brendan Fraser en 1999 et en 2008, est de retour cette fois dans une version mettant en vedette Tom Cruise. C'est l’histoire d’une ancienne princesse, Ahmanet, de l’ancienne Égypte, interprétée par Sofia Boutella (Kingsman : Services secrets, Star Trek au-delà) qui fut enterrée vivante, et dont le destin avait été injustement brisé. On pensait qu’elle reposait depuis lors dans une tombe sous le sable d’un impitoyable désert. Elle revient à la vie de nos jours et va déverser sur notre monde des siècles de rancoeurs accumulées. Habitée par une malveillance qui s’est développée au cours des millénaires, elle commence à semer la terreur, défiant ainsi toute compréhension humaine. Nick Morton (Tom Cruise), un membre d’élite de l’armée américaine, est chargé de localiser le bunker d’un groupe terroriste dans le désert en Irak et il retrouvera le sarcophage et libérera la princesse par mégarde. Il sera alors confronté à une redoutable momie. Russell Crowe dans le rôle du Dr Jekyl, Annabelle Wallis dans celui de Jenny Halsey une archéologue et Jake Johnson, qui interprète le Sergent Vail. Le film est présenté dans une version novatrice et spectaculaire de la légende qui fascine les cultures du monde entier depuis des temps immémoriaux. Des sables du Moyen-Orient aux pavés de Londres en passant par les ténébreux labyrinthes d’antiques tombeaux dérobés, La Momie nous transporte dans un monde à la fois terrifiant et merveilleux. Réalisé par Alex Kurtzman, dans un scénario de Jon Spaihts, Christopher McQuarrie, David Koepp et Dylan Kussman, tourné au Maroc et à Bordeaux, entre autres. Une super production d’aventures aux effets spéciaux à la fine pointe de la technologie, truffée de cascades époustouflantes que les fanatiques apprécieront. Pour en visionner la bande-annonce, cliquez ici! (Universal Pictures)

  Les Nuits blanches du facteur

Nous suivons le quotidien d’un facteur (Aleksey Tryapitsyn) qui est devenu le lien principal entre les habitants d’un petit village russe perdu en pleine campagne et abandonné à la civilisation moderne. Le seul moyen d’atteindre le continent est de traverser le lac Kenozero en bateau moteur ou par un traversier qui fait la liaison. Le facteur a seul rapport avec le monde extérieur et tout le monde se connaît. Le film nous montre avec ses prises de vue des paysages absolument merveilleux et d’un calme profond qu’il fait bon y vivre. Un jour, il se fait voler son moteur hors-bord. Plus moyen de faire ses trajets et personne pour lui venir en aide, tous aussi démunis les uns des autres. Pas chanceux, même pas avec la seule jolie femme (Irina Ermolova) qu’il connaît depuis les bancs d’école, ne veut de lui. Elle fait ses bagages et avec son jeune fils quitte le village pour une vie meilleure en ville. Aucun espoir pour cet homme bon qui ne fait que du bien à son entourage. Lion d’Argent du Meilleur Réalisateur à la Mostra de Venise, 2014 et 2016, pour les deux films : Les Nuits Blanches du facteur, ainsi que le film Paradis d’Andreï Konchalovsky (80 ans). Il est coscénariste de l’Enfance d’Ivan, et Andrei Roublev de Tarkovski, réalisateur pour Siberiade (Grand Prix Spécial du Jury à Cannes), Le Premier Maître, Oncle Vania... Fait à remarquer, il n’emploie que des acteurs non professionnels ou débutants, découverts dans une école de théâtre à l’exception des acteurs principaux. Pour en visionner la bande-annonce en ligne, cliquez ici! (Carusel MTL). Film présenté du 16 au 22 juin avec sous-titres français, à la Cinémathèque Québécoise et sous-titres anglais, au Cineplex Forum. Pour en savoir plus,cliquez ici!


  Monsieur & Madame Adelman

Comédie romantique du réalisateur, coscénariste et acteur principal, le très talentueux Nicolas Bedos (fils de l’humoriste Guy Bedos), aux côtés de Doria Tillier (ex-Miss Météo sur Canal + est en couple dans la vie avec Denis Podalydes, dans le rôle du psychiatre). L’histoire touchante d’un couple, Sarah et Victor, un écrivant velléitaire, qui vit ensemble depuis 45 ans. Leur récit est drôle, sensible et plein de passion, de mystères, de chagrins et de surprises. Amour et ambition, trahisons et secrets nourrissent cette odyssée d’un couple hors du commun, traversant avec nous petite et grande histoire du dernier siècle. Qui était cette femme énigmatique vivant dans l’ombre de son mari? Un film passionnant qui vous surprendra à tout moment par son langage et la vérité toute crue des personnages, des scènes et des dialogues jouissifs doux-amers qui vous saisiront. Deux enfants naîtront de leur union, dont un handicapé qu’ils souhaitent voir disparaître de leur existence et une petite fille adorable qu’ils chériront toute leur vie. Un film qui retiendra votre attention du début à la fin, qui est tragique. Des acteurs remarquables qui ne déçoivent jamais, dont c’est une première réalisation pour Nicolas à l’écran. Une histoire sur le couple et le temps qui passe sur les espérances et les déceptions. Monsieur & Madame Adelman, un film que l’on veut revoir et conseiller à ses amis et ses proches. Pour en visionner la bande-annonce, cliquez ici! (MK2│Mile End)




  Les aventures du Capitaine Bobette : Le
film

Le héros d’une série de livres très visuels pour enfants, écrite et illustrée par Dav Pilkey et traduite en 20 langues, prend forme sur grand écran au grand bonheur des tout petits. Le réalisateur canadien David Soren et la filiale montréalaise du studio Mikros Image unissent leurs talents dans ce film d’animation. C’est l’histoire de deux amis très attachants, inséparables, aux personnalités très bien définies et très distinctes, Georges Barnabé, avec la voix de (Kevin Hart) et d’Harold Hébert (Thomas Middleditch). Ensemble, ils dessinent des bandes dessinées, dont le héros est, nul autre que le Capitaine Bobette (il porte seulement une culotte et une cape). En classe, ils sont indisciplinés et le directeur Abélard Bougon (Ed Helms) ne l’entend pas de la même façon. Excellent divertissement que les enfants vont adorer sans aucun doute. Pour en visionner la bande-annonce, cliquez ici! (20th Century Fox) À l’affiche, dès le 2 juin.


  Paris Can Wait

Savoureuse comédie qui se déroule au Festival de Cannes, alors qu’Anne (Diane Lane), l’épouse d’un producteur de films américain, Michael (Alec Baldwin, que l’on voit seulement 5 minutes au début, c’est tout) avec un horaire très chargé, l’oblige à se rendre à Budapest pour un film. Une otite empêche sa femme de prendre l’avion privé et c’est à ce moment que son mari lui recommande son partenaire d’affaires, un Français enjôleur, Jacques (Arnaud Viard), de la reconduire à Paris tout en lui servant de guide. Elle effectue un voyage inattendu sur les routes du Midi de la France, dans une vieille Peugeot décapotable. La cuisine et les vins français permettent à Anne de redécouvrir sa joie de vivre. De l’hôtel du bord de la mer à Cannes aux champs de lavande en Provence, en passant par le musée Lumière de Lyon, un véritable festin visuel. Un trajet de sept heures se transforme en une virée de deux jours. Des moments tendres sans tomber dans l’excès et toujours respectueux l’un envers l’autre. Arrivée à destination, le lendemain elle reçoit un bouquet de fleurs et une boîte de chocolats et tout l’argent qu’elle avait dû absorber lui est remboursé. Un vrai gentleman! Ça se termine sur cette image! Un premier long métrage de fiction d’Eleanor Coppola. À l’âge de 80 ans, elle a scénarisé, réalisé et produit le film en s’inspirant d’une escapade qu’elle a faite de Cannes à Paris en 2009. Par le passé, elle a coréalisé le documentaire primé aux Emmy Awards Hearts of Darkness : A Filmaker’s Apocalypse, qui relate la production du film Apocalypse Now de son époux Francis Ford Coppola. Pour en visionner la bande-annonce, cliquez ici! (Métropole Films) À l’affiche, dès le 2 juin.



  Alerte à Malibu de Seth Gordon

Baywatch a fait un malheur dans les années 90 dans la série de 243 épisodes sur les ondes de NBC et détient un record Guinness avec Pamela Anderson comme actrice principale, qui l’a fait connaître et obtenir le statut de sex-symbol et son partenaire de jeu David Hasselhoff. Adapté aux réalités d’aujourd’hui, le réalisateur Seth Gordon (42 ans, Vol d’identité et Méchants patrons) d'Alerte à Malibu a subi un rafraîchissement toujours en restant fidèle à l’original. Suivez les péripéties de Mitch Buchannon (Dwayne Johnson, The Rock) et sa brigade, alors qu’il se heurte à sa nouvelle recrue, l’arrogant Matt Brady (Zac Efron). Ensemble, ils tenteront de déjouer un complot criminel mettant en péril l’avenir de la Baie de Malibu. Également de la distribution, Kelly Rohrbach dans le rôle principal de la célèbre héroïne en maillot rouge de CJ Parker, Priyanka Chopra, dans celui de l’antagoniste, Alexandra Daddario, Jon Bass, Kelly Rohrbach et Lifenesh Hadera. Le tournage a eu lieu à Miami et en Georgie. Pour en visionner la bande-annonce, cliquez ici! (Paramount Pictures) En salles, dès le 25 mai.


  Un s
ac de billes

Comédie dramatique familiale d’après l’œuvre autobiographique de Joseph Joffo, Un sac de billes, vendu à plus de 20 millions d’exemplaires, une seconde adaptation, paru en 1973 dont le film avait connu un certain succès en 1975. Cette touchante histoire raconte le véritable périple de deux jeunes frères juifs qui doivent survivre à l’occupation et tenter de retrouver leur famille éparpillée en France. Une production réalisée par Christian Duguay, mettant en vedette deux jeunes frères juifs Maurice et Joseph livrés à eux-mêmes (Dorian Le Clech et Batyste Fleurial Palmière), font preuve d’une incroyable dose de malice, de courage et d’ingéniosité pour échapper à l’invasion ennemie et tenter de réunir leur famille à nouveau. Patrick Bruel et Elsa Zylberstein, dans le rôle de leurs parents. Bernard Campan, personnifie Amboise Mancellier, tandis que Christian Clavier interprète le Dr Rosen, dans un scénario adapté de Benoît Guichard et Christian Duguay. Soulignons que les effets spéciaux ont été créés par le Studio québécois L’Atelier Animation (Ballerina). Sortie en France avec plus de 1,2 million d’entrées. Un excellent film et interprétation remarquable des deux garçons. À voir sans faute. Pour en visionner la bande-annonce, cliquez ici! (Les Films Séville) À l’affiche sur les écrans québécois, dès le 16 juin.


  Miséricorde

Récent film de Fulvio Bernasconi, originaire de la Suisse et auteur du documentaire ID Swiss et Powerful Men, Swiss Love, Miséricorde raconte l’histoire de Thomas, Genevois, qui a passé les trois derniers mois à pêcher au Québec. Sur le chemin de retour, il arrive sur les lieux d’un accident. Muk, un Amérindien de 13 ans vivant dans une réserve à proximité, gît sur la route. Un chauffard vient de commettre un délit de fuite. Bien que Thomas soit attendu chez lui, il décide de reporter son départ, promettant à la mère de Muk de retrouver le coupable. Par ses recherches, il éveille les soupçons de la policière locale, Laurie, enceinte, qui ne le perd pas de vue. Qui est cet homme réservé qui semble ne pas faire grand cas de sa personne et qu’est-ce qui le pousse à se mêler d’une affaire qui ne le concerne pas? Un ex-policier qui a un lourd secret et par ce geste il tente de se réconcilier en apportant son support à cette famille. Il poursuivra ses recherches jusqu'a la rencontre de cette conductrice d'un camion de 18 roues (Évelyne Brochu une interprétation émouvante), mère de deux jeunes enfants assistée de sa mère (Marthe Keller). Le film Miséricorde est un drame visuellement impressionnant mêlant culpabilité, refoulement et pardon avec un bon suspense. Mettant en vedette Jonathan Zaccai, Daniel Gadouas, Marco Collin, Marie-Hélène Bélanger, Charlie Arcouette. Pour en visionner la bande-annonce, cliquez ici! (Filmoption International) En salle, dès le 2 juin.



  Les
Bagnoles 3

Walt Disney Studios Motion Pictures frappe un autre bon coup avec l’arrivée du film Les Bagnoles 3, réalisé par Brian Fee au plus grand plaisir des petits et des grands. Une bonne nouvelle, le champion québécois de la course automobile Patrick Carpentier s’est joint à la distribution dans la version québécoise en prêtant sa voix à un commentateur sportif. Le coureur automobile a commencé sa carrière en 1992 et gagna sa première course dans le championnat Players Troyota Atlantic, en 1995. L’année suivante, il fracassa tous les records dans l’histoire du championnat. La nouvelle histoire met à l’épreuve le cœur du champion dans un monde où la technologie domine. Surpris par la nouvelle génération de voitures de course ultrarapides, le légendaire Flash McQueen (voix d’Owen Wilson) est soudainement évincé du sport. Il demande l’aide de Cruz Ramirez, une jeune technicienne de course qui a son propre plan pour remporter la victoire, s’inspire du regretté Doc Hudson. Pour en visionner la bande-annonce, cliquez ici! (Walt Disney Pictures) À vos marques! À compter du 16 juin.



  Bon Cop Bad
Cop 2

Le plus grand succès de l’histoire du cinéma canadien, Bon Cop Bad Cop, a mérité une « bobine d’or » et le « Génie du meilleur film », est de retour sur les écrans avec la suite. Retrouvez les deux héros, les célèbres policiers David Bouchard (Patrick Huard, scénariste du film) dans le rôle d’un enquêteur, et Martin Ward (Colm Feore), devenu officier de la GRC, mais cette fois, Bouchard travaille sur les ordres de son collègue ontarien. Ils ont comme mission de démanteler un réseau de vol de voitures en surface, parce qu’en réalité, il se cache autre chose plus puissant, de très grande envergure. Des scènes de cascades époustouflantes, surtout celle de la grue avec un camion blindé suspendu et jeté dans le canal. Par moment, on se croirait dans un film américain, à cause des techniques utilisées qui sont très réussies. Des dialogues hilarants, mais le hic, c’est qu’il ne se passe pas 5 minutes sans entendre blasphémer tout au long du film. C'est sûrement pas la meilleure méthode pour vendre le film à l'étranger... belle prestation de tous les acteurs, particulièrement des deux rôles principaux, entourés de l'humoriste Mariana Mazza, même si on ne comprend pas ce qu'elle dit à cause de la vitesse de ses paroles, elle réussi très bien avec son premier rôle au cinéma, Lucie Laurier, reprend son rôle en tant que l’ex-épouse de David, Sarah-Jeanne Labrosse dans celui de sa fille, Marc Beaupré, Andreas Apergis, Erik Knudsen, Noam Jenkins, sous la direction d’Alain Desrochers. Courez voir ce film québécois très bien fait!| Pour en visionner la bande-annonce, cliquez ici! (Les Films Séville) À l’affiche partout au Québec.




  Tr
ansformers – Le Dernier Chevalier

Les Transformers et les humains sont en guerre, Optimus Prime n’est plus là. La clé du salut de notre avenir se trouve ensevelie dans les secrets du passé, au cœur de l’histoire occulte des Transformers sur Terre. Le salut de notre monde repose sur les épaules d’une improbable alliance. Le réalisateur Michael Bay a réuni de gros noms tels que Mark Wahlberg dans le rôle de Cade Yeager, Sir Anthony Hopkins dans celui d’un Lord anglais et Laura Haddock dans celui d’un professeur d’Oxford. Font également partie de la distribution, Josh Duhamel, Jerrod Carmichael et Isabela Moner. Il arrive un moment dans la vie où l’on est appelé à faire la différence. Cinquième volet, de la célèbre franchise sur les voitures-robots, les chassés deviennent des héros et les héros deviennent des méchants. Seul un des deux mondes survivra : le leur, ou le nôtre. La franchise Transformers est l’une des plus lucratives au monde. Josh Duhamel et Tyrese Gibson sont de retour. Budget de 260 000 000 millions $. Pour en visionner la bande-annonce, cliquez ici! (Paramount Pictures) En salles, dès le 21 juin.



  Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2

D'une adaptation de la série « comic books », le réalisateur et scénariste James Gunn nous entraîne à la découverte des origines des deux principaux personnages dans la suite de cette comédie dramatique. Peter Quill Star-Lord (Chris Pratt) revoit enfin son père Ego (Kurt Russell) après tant d’années de séparation. Peter faisait accroire aux jeunes de son âge que la photo qu’il tenait dans sa poche de (David Hasselhoff) était son père son héros. Les gardiens de la galaxie parcourent le cosmos afin d’aider les habitants des différentes planètes à vaincre leurs ennemis. Suite à une embuscade, nos deux héros, le père et le fils se retrouvent prisonniers. Parmi les personnages, Gamora (Zoe Saldana) dont Peter est amoureux, sa sœur Nebula (Karen Gillian) a des liens difficiles. Brève apparition de Silvester Stallone dans le rôle de Howard the Duck de la troupe des Ravagers, Mantis (Pom Klementief), une extraterrestre aux allures d’insecte, Rocket, le raton laveur (voix de Bradley Cooper) est hyper drôle, du mignon bébé Groot (voix de Vin Diesel), Ayesha (Elizabeth Debicki) est la chef des Sovereign, Michael Rooker dans le rôle de Yondu au visage vert, Drax le Destructeur interprété par David Bautista. Sur une musique des années 80 de Tyler Bates une production Marvel. Un pur divertissement pour l’œil, des effets spéciaux évocateurs de jeux vidéo des plus efficaces. On s’amuse ferme avec les aventures des superhéros. Film tourné en Imax 3D aux Studios Marvel. Pour en visionner la bande-annonce, cliquez ici!

Artplugs.com : Site gratuit d'emplois dans le domaine des arts graphiques et du marketing. Trouvez des emplois et contrats facilement et rapidement. Artplugs.com : Site gratuit d'emplois dans le domaine des arts graphiques et du marketing. Trouvez des emplois et contrats facilement et rapidement.
Andre Lemire Immobilier : Andre Lemire Immobilier Montreal Quebec Residentiel Commercial
5kards : 5kards : Impression en ligne - Online printing
Studio de beaute Flash: Coiffure, Bronzage, Massotherapie, Maquillage, Electrolyse, Esthetique, Soins des mains et des pieds Studio de beaute Flash: Coiffure, Esthetique, Bronzage
Studio Therapeutique Canin: toilettage chiens et chats sans anesth�sie, soins des griffes, massage Studio Therapeutique Canin: toilettage chiens et chats sans anesth�sie, soins des griffes, massage
Pixotheque : Pixotheque - des centaines d'images professionnelles pour vos concepts publicitaires. Photographes : transformez votre passe-temps en comptant grace a notre syst�me de partage des profits.
Publicité
Design et conception © 2006 Translucide Design