Publicité

THÉÂTRE


x

Par Marc-Yvan Coulombe

______________________________________________________________




  Les grande
s chaleurs

Ce n'est pas tous les ans qu'on a droit à une pièce de Michel Marc Bouchard au théâtre d'été. C'est pourtant ce que propose le Théâtre Sainte-Adèle avec Les grandes chaleurs, créée en 1991 et qui a fait l'objet d'une adaptation cinématographie en 2009, avec Marie-Thérèse Fortin dans le rôle principal, celui d'une quinquagénaire veuve depuis peu et amoureuse d'un jeune ex-délinquant. Cette fois-ci, c'est Chantal Baril qui incarne cette femme qui tente de garder secrète cette relation, par crainte d'être jugée. Espérant cacher son amour en entraînant au chalet son jeune amant (Frédéric Millaire-Zouvi), madame aura toutefois de la visite. Entre autres, ses enfants Louis et Louisette (Marc St-Martin et Kim Despatis) s'amèneront pour soutenir leur mère endeuillée. En plus, un voisin encombrant (Denis Houle) se met de la partie. Les grandes chaleurs, au Théâtre Sainte-Adèle, jusqu'au 26 août. Pour plus de détails, cliquez ici!



  Le prénom dans la langue de Shakespeare

Si vous avez vu Le prénom au cinéma (avec Patrick Bruel, entre autres), ou au théâtre (avec, notamment, Patrice Robitaille et Christian Bégin), vous n'avez sans doute pas oublié cette histoire qui démontre qu'il n'est pas toujours facile de choisir le prénom d'un enfant, que l'histoire soit campée en France ou au Québec. Mais voici que, cet été, nous avons droit à une adaptation en anglais offerte par le Centre Segal, en collaboration Just for Laughs! Pour donner vie à ce dîner qui dégénère en joute verbale, lorsque Vincent révèle le nom que lui et sa femme souhaitent donner à leur fils, on a fait appel à la metteure en scène Jennifer Tarver. Le texte de Matthieu Delaporte et Alexandre de la Patellière est adapté à la montréalaise par Michael Mackenzie. Distribution : Amanda Lisman, Andrew Shaver, Matthew Gagnon, ainsi que Pat Kiely et Erika Rosenbaum. What’s in a Name? au Centre Segal, du 9 au 30 juillet. Pour en savoir plus et réserver vos billets, cliquez ici!

    Un Feydeau à Rougemont

La redoutable efficacité de Georges Feydeau, roi du vaudeville, s'installe au Théâtre de Rougemont, cet été, avec Chat en poche. C'est l'histoire de Pacarel qui a fait fortune dans le sucre et qui veut monter un opéra composé par sa propre fille. Voilà pourquoi il décide de faire venir un célèbre ténor de l’opéra de Bordeaux, mais voilà que débarque un jeune homme qui n’est pas celui qu’espérait Pacarel… Bien que cette pièce ait été créée en 1888, la mise en scène de Daniel Paquette la situe dans le Paris, heureux et prétentieux des années 50 et promet deux heures de rires bien pétillants. Avec Vincent Bilodeau, Samuel Côté, Marcel Pomerlo, Jean-Bernard Hébert, Pier-Luc Legault, Frédéric-Antoine Guimond, Lynda Johnson et Adèle Reinhardt. Chat en poche, du 29 juin au 26 août, au Théâtre de Rougemont. Pour réserver vos billets en ligne, cliquez ici!


  Pain blanc

Sur un ton humoristique, les auteurs de cette pièce, Jonathan Racine et Mélanie Maynard, s'attaquent à une question complexe et brûlante d'actualité : « à l’heure où chaque personne réussit à se trouver un public pour briller et être la vedette de sa propre histoire, avons-nous le droit ou le pouvoir de choisir auxquels de ces regards nous accorderons de l’importance? » Ce questionnement s'insinue à travers l'histoire de Lorraine qui vient passer ses vacances dans le luxueux chalet du domaine Griffard. Amère d'une trop brève carrière de chanteuse, elle entretient un blogue pour offrir ses conseils de vie. Elle a pourtant beaucoup de mal à guider sa propre fille qui s'amène avec une dépression récemment diagnostiquée. Ajoutons à cela que le chalet voisin, bien qu'il soit jugé inhabitable, a été loué à un Montréalais qui cherchait un lieu inspirant pour finir l'écriture de sa thèse. Enfin, contrairement à son habitude, le propriétaire, Robert Griffard, décide de venir profiter de son domaine, à la suite du décès de sa conjointe. Mise en scène : Jonathan Racine. Distribution : Louise Portal, Mélanie Maynard, Jean Maheux et François Étienne Paré. Pain blanc, jusqu'au 2 septembre, au Théâtre des Hirondelles. Pour en savoir plus et réserver vos billets en ligne, cliquez ici!




  La vague parfaite, un opéra surf

Le Centre du Théâtre d'Aujourd'hui célèbre le 375e anniversaire de Montréal avec une parodie d'opéra intitulée : La vague parfaite, un opéra surf. C'est un spectacle où l'on retrouve Guillaume Tremblay (photo), Olivier Morin et Navet Confit, le joyeux trio qui nous a déjà donné, entre autres, Clotaire Rapaille, l'opéra rock et L'assassinat du président. Cette fois-ci, on nous entraîne sur une île du Pacifique où des jeunes, fascinés par le surf, attendent la vague parfaite. Puis, on apprend qu'un tsunami approche. L'île est vite dévastée. Certains y laissent leur vie, mais les plus cools se réfugient sur un grand radeau fait à base de planches de surf... Le livret est d'Olivier Morin et Guillaume Tremblay; ce dernier signe aussi la mise en scène, en plus de participer à l'interprétation. Musique sur scène : Philippe Prud'Homme; ambiance sonore : Navet Confit. Les comédiens : Benoit Maufette et Guillaume Perreault. Le chœur des wannabes : Marie-Claude Guérin, Frédéric Lemay et Sasha Samar. La vague parfaite, un opéra surf, au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui, du 20 juin au 10 juillet. Pour réserver vos billets en ligne, cliquez ici!


  De la visite française au
TNM

La Comédie-Française est de retour à Montréal, cet été, avec la pièce Lucrèce Borgia de Victor Hugo. Une quinzaine de comédiens de la célèbre institution parisienne s'amènent au TNM pour nous plonger dans les abîmes de ce drame incestueux, où le spectateur suit le destin d'une femme de pouvoir et d'intrigues, aux mains tachées de sang, tenue éloignée de son enfant et qui va tenter de s'en faire reconnaître et aimer. La visite de cette troupe est en soi un événement. Fondée en 1680, La Comédie-Française s'inspire des façons de faire de compagnies qui existaient au temps de Molière. C'est d'ailleurs avec Le malade imaginaire que les Comédiens-Français nous avaient rendu visite, en 2008. En cette année du 375e anniversaire de Montréal, ils traversent l'Atlantique pour nous avec Lucrèce Borgia, jouée par Elsa Lepoivre (photo). Mise en scène de Denis Podalydès. Au Théâtre du Nouveau Monde, du 25 juillet au 4 août. Pour réserver vos billets en ligne, cliquez ici!



  Infidé
lité programmée

Parmi les propositions théâtrales de cet été, les amateurs de pièces de Norm Foster, un auteur canadien parmi les plus joués au pays, n'ont pas été oubliés. En effet, L'homme accessoire fait escale à Châteauguay. Dans une traduction de Josée La Bossière et une mise en scène d’Alain Zouvi. Rappelons l'histoire. Maurice Samson (Jean Petitclerc) homme d’affaires prospère, aimerait épouser Sabrine, (Julie Ménard) sa jeune maîtresse, mais comment divorcer de Liliane (France Pilotte) sans nuire à la carrière politique de Sabrine? Il faudrait que Liliane ait une aventure! Maurice demande donc à Mario (Pierre-Alexandre Fortin), l’employé le plus zélé de son entreprise, de séduire sa femme pour pouvoir la prendre en flagrant délit d’adultère. En retour, l’ « homme accessoire » aura droit à une importante promotion. Au cours d’une fin de semaine riche en rebondissements, Liliane s’amuse avec Mario, avant de lui faire des confidences... L'homme accessoire, au Pavillon de l’île, à l’île Saint Bernard de Châteauguay, du 4 juillet au 26 août. Pour réserver vos billets en ligne, cliquez ici!


  Boeing Boeing

Cinquante-cinq ans après sa création, cette comédie de Marc Camoletti ne perd pas d'altitude, puisqu'elle figure dans le livre Guinness des records comme la pièce française la plus jouée dans le monde. Dans l'adaptation et la mise en scène d'André Robitaille (photo de gauche), la pièce, présentée à Drummondville en 2015, atterrit à L'Assomption, cet été, avec les comédiens : Pauline Martin, Bernard Fortin, Martine Francke, Martin Héroux, Lise Martin et Caroline Bouchard. Rappelons que le héros de l’histoire croit avoir trouvé comment profiter des avantages de la polygamie sans en subir les inconvénients, en fréquentant trois femmes qu'il a promis d'épouser. Notre don Juan a choisi trois hôtesses de l'air de pays différents; mais voilà que les horaires se dérèglent, entraînant monsieur dans une zone de turbulence... Boeing Boeing, du 5 juillet au 2 septembre, au Théâtre Hector-Charland. Pour en savoir plus et réserver vos billets en ligne, cliquez ici!

  Tournée Shakespeare-in-the-Park

  Quand vient la belle saison de l’été, ce sont 10 000 spectateurs de tous les âges qui se rassemblent dans les parcs de Montréal et de la région, afin de savourer une pièce dans la langue de Shakespeare et la magie du théâtre, et ce, sans frais d’entrée (des dons sont acceptés). À l’affiche, Much Ado About Nothing (Beaucoup de bruit pour rien), une tragi-comédie romantique. C'est une histoire d’amour avec un côté sombre, qui nous montre à laisser tomber nos masques pour s’aimer de manière authentique. Mettant en vedette 11 acteurs talentueux d’origines diverses, dans un tourbillon d’espiègleries et de pathos. La pièce offre une conception dynamique dirigée par Amanda Kellock avec des costumes de Sophie El-Assaad et mettant en vedette : Quincy Armorer (Benedick), Holly Gauthier-Frankel (Beatrice), Susan Glover (Leonata), Matt Kabwe (Don Pedro), Tierman Cornford (Hero) et plus... Entrée libre, du 15 juillet au 15 août, une présentation du Repercussion Theatre (fondé en 1998). Pour connaître les lieux et dates, cliquez ici! (M. F.)



Morts de peur ou morts de rire...

Le Théâtre des Cascades propose, cet été, une incursion humoristique dans le monde de la mafia, avec Ciao Papa! de Jonathan Gagnon. Tout commence alors que le « parrain » de la mafia montréalaise vient de trépasser et que son fils Tino souhaite organiser une cérémonie funéraire d'envergure pour son défunt père. Il fait appel à des collaborateurs dont la seule ambition est de s’en mettre plein les poches. Jean-Pierre Chartrand, François-Xavier Dufour, Marie-Pier Labrecque, Roger Léger, François L’Écuyer et Daniel Thomas donnent vie à cette comédie où « certains ressuscitent, d'autres sont morts de peur, mais de laquelle vous ressortirez... morts de rire », nous prévient-on. C'est aussi l'occasion pour Josée Deschênes de signer sa première mise en scène. Ciao Papa! au Théâtre des Cascades, du 16 juin au 12 août. Pour réserver vos billets, dès maintenant, en ligne, cliquez ici!

  Molière,  Shakespeare et moi

Présentée hors de sa saison régulière, cette création d’Emmanuel Reichenbach, dans une mise en scène de Charles Dauphinais, prendra l’affiche cet été au Théâtre du Rideau Vert, exceptionnellement. Commandée expressément par la directrice artistique Denise Filiatrault, suite à la sollicitation du commissaire aux célébrations du 375e anniversaire de Montréal, Gilbert Rozon, cette pièce prendra l’affiche, à compter du 4 juillet. Une comédie historico-anachronique qui porte un regard amusé sur un moment charnière de l’histoire de Montréal, vers 1750... sans la moindre rigueur historique, juste avant la domination britannique de la Nouvelle-France. Mettant en scène Thomas Beaubien, un dramaturge fictif contemporain et religieux de son temps qui ne seront pas sans rappeler l’époque actuelle à pour conseillers Molière et Shakespeare, rien de moins! Ces deux figures tutélaires de l’auteur sont manifestement associées aux deux peuples fondateurs du Canada. À la distribution, des acteurs de haut calibre : Carl Béchard, Mathieu Quesnel, Roger La Rue, René Rousseau, Simon Beaulé-Bulman, Philippe Robert, Anne-Élizabeth Bossé. Au Théâtre du Rideau Vert, du 4 juillet au 22 juillet. Pour réserver vos billets en ligne, cliquez ici! (M. F.)

  De Broadw  ay à Drummondville

La pièce Sylvia de l'auteur américain A.R. Gurney (Albert Ramsdell Gurney Jr) revit en français, cet été, avec Marcel Leboeuf, Pierrette Robitaille, Claude Prégent et Sonia Cordeau, dans une mise en scène d'André Robitaille. Traduite et adaptée par Normand Chouinard, l'histoire est transposée, pour nous, à Outremont, mais la mécanique de cette comédie romantique repose sur les mêmes questions. « Un animal de compagnie a-t-il déjà changé votre vie? Vous êtes-vous déjà demandé à quoi pense votre petite bête adorée lorsque, la tête sur le côté, elle rive ses grands yeux sur vous? Détient-elle les clés de grandes questions existentielles ou est-elle simplement attendrie par l'odeur alléchante de vos nouveaux souliers en cuir? Dans Sylvia, l'existence d'un couple de baby-boomers d'Outremont est bouleversée lorsque le mari ramène à la maison un pitou drôlement exubérant, retrouvé seul dans le parc du Mont-Royal. » Sylvia s'installe à la Maison des arts Desjardins de Drummondville, à compter du 30 juin. Pour réserver vos billets en ligne, cliquez ici!

  Fous de théâtre

La ville de L'Assomption s'offre, cet été, un festival de théâtre pour célébrer les créations contemporaines. Lectures publiques, pièces en chantier, représentations théâtrales, spectacles de rue et déambulatoire extérieur sont prévus dans plusieurs lieux, faisant du Quartier des Arts de L’Assomption, un carrefour théâtral avec la première édition de Fous de théâtre. C'est le Théâtre Hector-Charland qui accueillera la toute première pièce du festival, Venir au monde, d'Anne-Marie Olivier qui a fait un grand travail de collecte d’histoires de naissance, notamment dans la région de Lanaudière, afin d’écrire une pièce qui les incorpore. Ce festival sera aussi l'occasion de voir ou revoir L'enfance de l'art – Doigts d'auteurNicolas Gendron revisite des textes de Marc Favreau, en y ajoutant quelques inédits. Par ailleurs, les jeunes de 12 à 17 ans auront la chance de vivre une immersion dans le monde du théâtre, puisque le festival propose le camp Complètement Fous de théâtre, où les mordus de cette discipline auront droit, en trois jours, à sept spectacles, trois ateliers et dix heures de formation. Fous de théâtre, du 27 au 30 juin, en divers lieux de L'Assomption, dont le Théâtre du Coin, le Cégep régional de Lanaudière à L’Assomption, la Vieille Chapelle (à droite, photo de Sophie Faucher dans Frida Kahlo, le 28 mai) et la salle Wilfrid-Laurier, au Collège de L’Assomption. Pour en savoir plus et réserver vos billets en ligne, cliquez ici!

  Docile

Le Petit Théâtre du Nord, fidèle à sa mission de présenter des pièces inédites en été, amorce sa vingtième année d'existence avec un spectacle réunissant Danielle Proulx, Louise Cardinal, Jean-François Casabonne, ainsi que Mélanie St-Laurent et Luc Bourgeois. Tout ce beau monde participe à la création de Docile, du tandem Mélanie Maynard et Jonathan Racine, coauteurs de la toute première création du Petit Théâtre du Nord. Cette fois-ci, l’action se passe à New York, au début des années 60. Un photographe et sa femme sont appelés à travailler pour une prestigieuse firme de produits de beauté, mais l’aventure qui les attend est loin de correspondre à ce qu’ils s’étaient imaginé! Après avoir vu sa création de 2015, En cas de pluie, aucun remboursement, de Simon Boudreault, être reprise chez Duceppe, l'équipe qui a pignon sur rue à Boisbriand, mise cet été sur une « comédie noire, intrigante où le mystère côtoie la réalité ». Mise en scène: Jonathan Racine. Docile, au Petit Théâtre du Nord, du 21 juin au 26 août. Pour réserver vos billets en ligne, cliquez ici!


    Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu?


Emmanuel Reichenbach, qui avait signé l’adaptation théâtrale du film les Intouchables présentée au Théâtre Rideau Vert, revient avec une nouvelle comédie tirée du film français du même nom. C’est l’histoire d’un fier Québécois, le bouillonnant Alain Bouchard (Rémy Girard) qui a élevé ses quatre filles dans un esprit de tolérance. Le jour où trois d’entre elles présentent leurs amoureux respectifs, dont un Chinois, un Arabe, un juif, au paternel, ce dernier déchante au plus haut point lorsqu’il doit s’adapter à la nouvelle réalité multiculturelle du Québec. Chaque fête familiale entraîne son lot de malentendus qui dégénèrent rapidement en accusations de racisme. Pour sa part, Marie (Micheline Bernard), la femme d’Alain est déterminée à ce que la famille retrouve enfin la paix et l’harmonie en invitant tout ce beau monde à Noël. Quant à sa quatrième fille, il tente sa dernière chance en lui présentant un Québécois pure laine. D’autres surprises se manifesteront. Une comédie hilarante qui se moque de nos préjugés. Dans une mise en scène de Denise Filiatrault avec une distribution imposante, dont les filles : Marie-Evelyne Baribeau, Marie Lou Morin, Myriam Poirier et Marie-Ève Soulard...
Au Théâtre du Rideau Vert, du 9 mai au 10 juin. Une tournée provinciale suivra jusqu’à l’automne. Pour connaître les lieux et dates et réserver vos billets en ligne, cliquez ici! (M. F.)

  Les 3 Ténors, à Terrebonne...

Benoît Brière et les Productions Ménage à trois (compagnie qu’il partage avec Martin Drainville et Luc Guérin) présentent, pour la première fois en français, A Comedy of Tenors de Ken Ludwig, rebaptisée Les 3 Ténors. L'action se déroule à Paris, en 1936. Dans une chic suite d'hôtel, le producteur Henri Beaudet (Martin Drainville), avec l’aide de son éternel assistant, gendre et « grand ténor par accident », Max (Benoît Brière), mettent la touche finale à ce qu'ils annoncent comme « Le Concert du Siècle »! Mais, la réussite de l’événement pourrait être menacée par Tito Merelli (Luc Guérin), le célèbre et explosif ténor italien et son épouse Maria (Marie-France Lambert), car leur fougueuse relation transforme l’atmosphère. De plus, la présence du jeune ténor Carlo Nucci (Carl Poliquin), nouvelle coqueluche mondiale et rival malgré lui de Tito, viendra envenimer les choses. Ce n'est pas tout; Carlo entretient une relation secrète avec Mimi (Nathalie Doummar), la fille unique du bouillonnant ténor italien. Ajoutez à tout cela l’arrivée d’une ancienne maîtresse de Tito, l’irrésistible soprano russe Tatiana (Catherine Sénart) et un certain Beppo, chasseur à l’hôtel. Tous les ingrédients sont donc réunis pour un cocktail de portes qui claquent, de séductions interrompues et de malentendus, qui donnent plusieurs sens à l’expression « Que le spectacle continue! » Traduction et adaptation : Benoît Brière, Martin Drainville et Luc Guérin. Mise en scène : Benoît Brière et Martin Drainville. Les 3 Ténors, au Théâtre du Vieux-Terrebonne, à compter du 7 juin. Pour réserver vos billets en ligne, cliquez ici!

Artplugs.com : Site gratuit d'emplois dans le domaine des arts graphiques et du marketing. Trouvez des emplois et contrats facilement et rapidement. Artplugs.com : Site gratuit d'emplois dans le domaine des arts graphiques et du marketing. Trouvez des emplois et contrats facilement et rapidement.
Andre Lemire Immobilier : Andre Lemire Immobilier Montreal Quebec Residentiel Commercial
5kards : 5kards : Impression en ligne - Online printing
Studio de beaute Flash: Coiffure, Bronzage, Massotherapie, Maquillage, Electrolyse, Esthetique, Soins des mains et des pieds Studio de beaute Flash: Coiffure, Esthetique, Bronzage
Studio Therapeutique Canin: toilettage chiens et chats sans anesth�sie, soins des griffes, massage Studio Therapeutique Canin: toilettage chiens et chats sans anesth�sie, soins des griffes, massage
Pixotheque : Pixotheque - des centaines d'images professionnelles pour vos concepts publicitaires. Photographes : transformez votre passe-temps en comptant grace a notre syst�me de partage des profits.
Publicité
Design et conception © 2006 Translucide Design